Tout ce qu'il faut savoir sur le CEB 2018

En tout, les élèves de sixième primaire passeront près de dix heures (570 minutes) à répondre aux questions du CEB pour prouver qu’ils maîtrisent les compétences de base.
En tout, les élèves de sixième primaire passeront près de dix heures (570 minutes) à répondre aux questions du CEB pour prouver qu’ils maîtrisent les compétences de base. - rené breny.

Dans un peu plus de deux mois, les écoles devront organiser la passation des épreuves du CEB – certificat d’études de base. Tous les établissements scolaires d’enseignement fondamental de la Communauté française, ainsi que les écoles secondaires qui organisent la première année différenciée, ont d’ores et déjà reçu un vade-mecum avec toutes les modalités pratiques. Voici ce qu’il contient.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • 50% des points en français, en math, en éveils (science -histoire- géo) et hop le CEB est dans la poche...il parait qu'en FWB (fédeération Wallonie Bruxelles) 90% des élèves obtiennent ce "Certificat d'Etude de Base" et peuvent ainsi prétendre à entrer en secondaire...pour y glander jusqu'à 15 ans (et aussi toucher les "allocs"). En effet, on parle même de supprimer le CEB et le CE1D de sorte qu'il n'y ait plus d'épreuve ni au sortir du primaire ni avant celle de l'examen en fin du "tronc commun". La volonté politique de bâtir pour un Avenir radieux deux classes de citoyens à savoir; les "pauvres" et les "riches" n'a jamais été aussi flagrante. Avec l'Enseignement de caniveau que les pouvoirs(cyniques) en place nous préparent, on touche à dessein et assurément le fond...Oui je sais, un "pauvre" qui collecte toute la journée les ordures pour les jeter dans le camion, peut très bien rouler en BMW et même s'offrir à partir de son smartphone chinois dernier modèle les pyramides égyptiennes sur le dos d'un autre dromadaire que lui...C'est pas beau la vie...

  • Par rapport aux 2 dernières phrases de Monsieur Vreux , entièrement d'accord . Mais comme ces élèves vont arriver automatiquement en fin de 3° (avec éventuellement 1 redoublement autorisé de cette 3°...) , ces élèves en échec auront sans doute une équivalente "attestation B" pour une réorientation déclarée positive ....???? et avancer vers une 4° technique "nouvelle mouture" ou vers le CEFA s'il existe encore ,. ou vers l'IFAPME...avec certificat aussi "nouvelle mouture "....A suivre ...mais c'est confus et donc pas rassurant......non peut-être....

  • De quoi ce CEB est-il encore indicateur...? N'est-il déjà pas construit dans la logique du passage "automatique" jusque la fin de la 2° (voire 3° secondaire tronc commun obligé) ?Et dire que les consignes de passage du CE1D 2018 sont arrivés dans les écoles alors que les résultats officiels de 2017 ne sont pas encore parus sur "enseignement.be".Un comble !!!...Rigueur et cohérence ...???? Alors que ces 2 "qualités" devraient être essentielles à TOUS les niveaux de l'enseignement !!! non peut-être

  • J'ai fait l'étude analytique, fouillée , basée sur les programme officiels et sur les compétences qui figurent : les constats sont accablants et notamment : en mathématiques, 25 % des questions seulement sont de niveau 6 P, 40 % de niveau 5 P et le reste de niveau inférieur.Toutes sont compétence "1" et aucun raisonnement n'est demandé pourtant les inspecteurs prétendent qu'actuellement ,on apprend les maths en résolvant des problèmes! Quelle supercherie : les problèmes sont un épouvantail non seulement en maths mais également en physique , chimie et ce dans tout l'enseignement obligatoire!Les Dossiers CEB, CE1D, PISA, TOSS sont sue le site Enseignement.be.Ils comptent tous une quarantaine de pages.

  • Voici une question qui devrait être une énigme pour toute personne douée d'esprit critique et qui n'a jamais analysé les questions des CEB : comment le ministère peut-il expliquer que le taux de réussite aux CEB, a toujours (hormis en 2017) dépassé la barre des 90 % alors que : 1)toutes les enquêtes internationales classent la FWB dans les dernières positions, dans toutes les matières et que 2) toute la population alphabète déplore que ses enfants deviennent de plus en plus analphabètes?

A la une
Tous

En direct

Le direct