Pourquoi l’Europe doit faire front à la Hongrie

Fort d’une majorité des deux tiers, Viktor Orban pourra à nouveau modifier la Constitution à son goût.
Fort d’une majorité des deux tiers, Viktor Orban pourra à nouveau modifier la Constitution à son goût. - Aittila Kisbenedek/AFP

P our moi, c’est un drame personnel car la Hongrie est ma patrie, et elle était en bonne voie pour devenir une grande démocratie, explique Kati Marton, journaliste américano-hongroise, membre du conseil du Committee to protect Journalists (CPJ). Je suis fille de prisonniers politiques, puisque mes deux parents ont été condamnés sous le régime communiste hongrois. Lorsque Richard Holbrooke et moi nous nous sommes mariés en Hongrie en 1995, Richard a dit qu’en me mariant, il accueillait aussi la Hongrie dans la communauté des nations démocratiques… »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct