Grève et rue, c’est le programme des syndicats au mois de mai

Les actions sociales entreprises jusqu’à présent n’ont pas fait dévier le gouvernement de sa route.
Les actions sociales entreprises jusqu’à présent n’ont pas fait dévier le gouvernement de sa route. - Photo News.

C’est la campagne sociale avant l’électorale : les organisations syndicales programment un mois de mai 2018 « de mobilisation générale ».Un lointain écho de 68, si l’on veut. Le romantisme, les pavés et la plage en moins. Ici, on parlera pensions et métiers pénibles. On a les pieds sur terre, ne rêvons pas, c’est l’époque qui veut ça. Or donc, le 30 avril, le 1er  mai et le 16 mai jalonneront un calendrier voué aux grèves, concentrations et autres manifestations.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct