László Krasznahorkai, l’art et la manière

Le nobélisable hongrois plonge dans les mystères de la création artistique.
Le nobélisable hongrois plonge dans les mystères de la création artistique. - Hartwig Klappert.

Les 17 chapitres de Seiobo est descendue sur terre sont numérotés de 1 à 2.584, on voit qu’il en manque et László Krasznahorkai aurait pu donner à son roman une dimension beaucoup plus impressionnante. L’écrivain hongrois, célébré dans le monde entier mais encore trop peu connu des lecteurs francophones bien qu’il soit un possible futur Nobel de littérature et que plusieurs éditeurs s’emploient à le faire lire, plonge dans les mystères de la création artistique à différentes époques et dans des pays variés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct