Régis Wargnier: «Autant de mémoire que d’imagination»

« Dans un film, on ne peut pas se balader avec une totale  liberté dans la vie des gens.  Le roman permet toutes ces échappées. »
« Dans un film, on ne peut pas se balader avec une totale liberté dans la vie des gens. Le roman permet toutes ces échappées. » - D. R.

On connaissait Régis Wargnier réalisateur, de La femme de ma vie au Temps des aveux, en passant par Indochine. On ne le connaissait pas romancier, et pour cause : avec Les prix d’excellence, il fait tardivement une première incursion dans la littérature. De rapports sentimentaux complexes, un des deux personnages principaux, Mathilde, imagine un scénario : Amoureux, comme l’ensemble d’un roman foisonnant de personnages et de situations, était probablement plus facilement transposable à l’écrit qu’à l’écran.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct