Asile et migration: Francken veut le modèle australien, le MR est ouvert

La Belgique pourrait aussi, précise le secrétaire d’Etat, donner la priorité à certaines minorités, et cibler «
les chrétiens du Moyen-Orient
».
La Belgique pourrait aussi, précise le secrétaire d’Etat, donner la priorité à certaines minorités, et cibler « les chrétiens du Moyen-Orient ». - Photo News.

La proposition touche à une question sensible, il y a une pointe d’exotisme : de quoi frapper l’opinion. Dans un commentaire Facebook, Theo Francken lance une nouvelle idée-force, qui fait débat forcément : et si, selon l’expression, l’on changeait son fusil d’épaule pour ce qui concerne nos politiques d’asile et de migration (les compétences du secrétaire d’Etat N-VA), en limitant drastiquement l’accueil dans notre pays de candidats réfugiés (les frontières, à l’échelle européenne on imagine, resteraient fermées), et en s’ouvrant, en alternative, à une immigration ciblée, choisie ? Cela, à la façon de l’Australie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct