l’édito

Des frappes ciblées en Syrie pour éviter les Russes

Décollage d'un missile Tomahawk depuis le bateau americain USS Monterey à destination de la Syrie le 14 avril 2018. ©PhotoNews
Décollage d'un missile Tomahawk depuis le bateau americain USS Monterey à destination de la Syrie le 14 avril 2018. ©PhotoNews

Washington, Paris et Londres ont-ils eu raison de mener leurs frappes punitives sur le régime syrien ? Et d’abord, l’option militaire est-elle jamais justifiable ? Les pacifistes dans l’âme, mais aussi ceux qui se retranchent derrière leur angélisme pour défendre des régimes oppressifs, argueront toujours que les solutions militaires doivent être exclues, au profit du dialogue politique. Ils n’ont pas tort. À ceci près que face à des acteurs qui font la guerre – dans le chef du régime syrien et de leur protecteur russe, une guerre particulièrement cruelle, barbare et meurtrière – l’option militaire est parfois le seul instrument indispensable pour servir les objectifs politiques les plus louables.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Après l'Irak, après la Libye: la Syrie.... (Pour les 2 premiers conflits, on connaît les prétextes utilisés pour mener le combat. Voyez le résultat: l'anarchie) En Syrie, on est allé armer Daech (ou l'IS si on veut) et, de nouveau, on a foutu le b... La guerre était-elle vraiment la seule option? Car, il faut bien le constater, on n'a pas essayé autre chose (A quoi sert l'ONU?). Que les intervenants (USA, Russie, France, UK) soient les plus grands marchands d'armes peut peut-être expliquer cela. Miss Guéguerre est revenue!

  • poutine aura certainement interprété cet évitement comme étant la crainte d'un conflit avec la Russie: je ne crois pas que ces frappes changeront grand chose, tout au plus que le boucher de Damas réfléchira à 2 x avant d'avoir recours une nouvelle fois aux gaz.

  • Pourquoi toujours envisager l'hypothèse que seul le gvt syrien est capable d'utilise des armes chimiques ,Depuis longtemps les rebelles ont pris possession de bases d'hélicoptères et des pilotes sont passés aux rebelles. Ceux qui ont le plus de raisons de les utiliser sont les rebelles qui savent qu'automatiquement les occidentaux seront enclins à utiliser des frappes contre le régime. Sur YouTube on voit plein de vidéos de rebelles fabriquant des bombes artisanales lancées par des obusiers ou qui pourraient être larguées d'hélicoptères . L'armée officielle était en train de gagner ds la Ghouta , quels besoins avaient ils de lancer des attaques insensées contre des civils ? Combien savent que les rebelles sont tous à des nuances près partisans de la Charia et anti-démocrates (Al Nosra, Tahrir al Cham, Dayesh Al Sham,..) .Ce n'est pas la première fois que les occidentaux mènent des actions militaires contreproductives. Voir le rapport récent du parlement britannique montrant que les interventions armées contre la Libye étaient basées sur des informations erronées et déformées et que le résultat fût catastrophique : https://www.parliament.uk/business/committees/committees-a-z/commons-select/foreign-affairs-committee/news-parliament-2015/libya-report-published-16-17/

A la une
Tous

En direct

Le direct