Bénabar Le début de la suite

Edition numérique des abonnés

On aime Bénabar pour ses histoires emplies d’humour et de tendresse, d’autodérision aussi. Ce père de famille aux prises avec les affres du temps, les modes, les nouveaux us et coutumes… nous questionne sur nos propres comportements. « Le complexe du sédentaire » nous rappelle que l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs alors que sa « Brève et approximative histoire de France » fait bien d’affirmer que « d’obscurs illuminés voudraient éteindre les Lumières ».

Avec Mark Daumail, Bruno renouvelle un peu son univers sonore sans rien perdre de sa personnalité énergique et extravertie.

Le site de Bénabar.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct