Comment reconnaître les escrocs quand ils sont au bout du fil

Edition numérique des abonnés

Q uand c’est trop beau pour être vrai… c’est que ce n’est pas vrai ! » Telle est la règle d’or que le consommateur se devrait de garder en permanence à l’esprit. Hélas, personne n’est à l’abri d’un moment de faiblesse. Et ce ne sont pas les personnes malintentionnées, toujours à l’affût d’un pigeon à escroquer, qui diront le contraire. Ces derniers sévissent notamment par téléphone. A tel point que l’an dernier, 5.410 plaintes contre ces « téléarnaqueurs » ont été enregistrées par le point de contact de l’Inspection économique. Le Centre européen des consommateurs Belgique (CEC) et le Service public fédéral Économie ont donc lancé une campagne de prévention baptisée « Escrocs au bout du fil » pour mettre en garde les consommateurs contre les télévendeurs frauduleux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct