Déjà deux millions de passagers sont passés par le PNR

Le Passenger Name Record (PNR), soit la collecte, le contrôle et le stockage des données des passagers de transports internationaux est une réalité en Belgique depuis le 15 janvier 2018.
Le Passenger Name Record (PNR), soit la collecte, le contrôle et le stockage des données des passagers de transports internationaux est une réalité en Belgique depuis le 15 janvier 2018. - Photo News

Annoncé avec 17 autres mesures antiterroristes au lendemain les attentats de Paris, le Passenger Name Record (PNR), soit la collecte, le contrôle et le stockage des données des passagers de transports internationaux est une réalité depuis le 15 janvier 2018. La Belgique devient ainsi, après la Hongrie, le deuxième pays de l’Union à appliquer la directive européenne PNR du 27 avril 2016.

Une deuxième de classe, très impatiente mais aussi très entreprenante. Alors que les questions liées au respect de la vie privée et à la libre circulation des personnes taraudaient toujours l’hémicycle européen, le gouvernement fédéral avançait déjà les modalités de la transposition de la directive dans un projet de « maxi PNR » à la belge, élargi aux transports ferroviaire, maritime et par autocar.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct