Flagey tâtonne pour résoudre son problème d’alcool

Edition numérique des abonnés

Une alerte au soleil a été annoncée en Belgique pour cette semaine. Les terrasses bruxelloises vont être prises d’assaut. La place Flagey à Ixelles ne devrait pas y échapper. Quoique, depuis le 23 mars, c’est le seul endroit de la capitale où il est interdit de consommer de l’alcool à partir de minuit sur la voie publique.

Lundi après-midi, la bourgmestre Dominique Dufourny (MR), sans doute sous la pression grandissante de certaines enseignes locales, s’est résignée à retarder d’une heure la fermeture des terrasses. Pour ceux qui préfèrent les bancs publics ou les abords des étangs, cela reste minuit.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Depuis sa"rénovation" coûteuse flagey est devenue un nid d alcooliques

  • Pourquoi ne pas faire comme en Flandre. Dans divers établissements, lorsque le niveau sonore dépasse en certain nombres de décibels, le courant ( 220 v) est automatiquement coupé dans tout l'immeuble. Grâce à installations d'un sonomètre et qui agit sur l’installation. Si la Flandre sait le faire, pourquoi pas Bruxelles ? Quand à Molenbeek, il n'y a plus de café, une très forte partie de la population ne veut pas de café et tous, on s'incline sans discuter. Liberté chérie, où es-tu ? Pauvre commune !

A la une
Tous

En direct

Le direct