Écoutes téléphoniques: «Proximus est pire que Facebook», selon Catherine Fonck

©Bruno D’Alimonte / Le Soir
©Bruno D’Alimonte / Le Soir

«  P roximus fait pire que Facebook. Écouter les conversations sans l’accord des clients est totalement inacceptable », a réagi mardi la chef de groupe CDH à la Chambre, Catherine Fonck, alors que l’opérateur est pointé du doigt pour avoir écouté des conversations téléphoniques de ses clients afin de contrôler la qualité des appels passant par internet.

Depuis juin 2017, Proximus utilise un outil d’analyse de la qualité des appels, afin de contrôler la qualité des conversations qui ne passent pas par le câble, mais par le réseau internet. Ce système conserve les enregistrements pendant maximum cinq jours. Selon l’opérateur télécom, l’outil ne peut être utilisé que par un nombre limité de personnes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Encore une réaction politique à la hauteur de nos femmes/hommes politiques. Ils veulent avant tout faire l'actualité au lieu de travailler POUR le peuple.

  • Les "écouteurs" de conversations préviennent l'utilisateur ; pourquoi pas Proximus. Une autre démarche de Proximus qui m'indispose particulièrement est sa publicité actuelle :"pour préserver des arbres, achète un smartphone".... alors que la nocivité des composants du smartphone est bien pire que l'utilisation d'une feuille A4 !

  • Il s'agit d'un outil servant a mesurer la qualité de la conversation. Pas d'une ecoute ou espionage quelconque !!! La satisfaction client passse par la qualité que PXS fournit a ses clients !

  • Le tout est de voir ou savoir si ce sont des communications étrangères à Proximus ou entre Proximus & ses clients... Toutes les banques enregistrent les communications téléphoniques avec leurs clients... Soyez clair quand vous écrivez qq. chose !!!!

Tous les commentaires
A la une
Tous

En direct

Le direct