Écoutes téléphoniques: «Proximus est pire que Facebook», selon Catherine Fonck

©Bruno D’Alimonte / Le Soir
©Bruno D’Alimonte / Le Soir

«  P roximus fait pire que Facebook. Écouter les conversations sans l’accord des clients est totalement inacceptable », a réagi mardi la chef de groupe CDH à la Chambre, Catherine Fonck, alors que l’opérateur est pointé du doigt pour avoir écouté des conversations téléphoniques de ses clients afin de contrôler la qualité des appels passant par internet.

Depuis juin 2017, Proximus utilise un outil d’analyse de la qualité des appels, afin de contrôler la qualité des conversations qui ne passent pas par le câble, mais par le réseau internet. Ce système conserve les enregistrements pendant maximum cinq jours. Selon l’opérateur télécom, l’outil ne peut être utilisé que par un nombre limité de personnes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct