Pas de frites à l’Expo 58 !

© Le Soir
© Le Soir

Article paru le 19 avril 1958

Première aube de l’Exposition inaugurée. Il pleut. C’est dommage pour les pèlerins, c’est délicieux pour les tapis de gazon déroulés il y a quelques jours. L’herbe verdoie, et dans l’enceinte plus rien ne poudroie. Mélancolie douce des grandes avenues à l’heure des balayeurs. Toute la troupe, sa tâche terminée, redescend vers la porte Benelux, le balai sur l’épaule.

Les bennes du télésiège se balancent au bout de leur fil, comme des fruits. Le peuple-Expo se presse aux portes. Le peuple-Expo : gérants, serveuses, cuisiniers, bonimenteurs, garçons de café, toute une batterie de cuisine passe sur un petit char, tiré par des extras aux yeux cernés. L’Atomium purge ses boules.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Mais y avait-il de la biere???

  • Extraordinaire, merci.

A la une
Tous

En direct

Le direct