A Bruxelles, les émeutiers de Lemonnier sont mis au travail

Le président Luc Hennart a dû faire le tri dans les déclarations des prévénus...
Le président Luc Hennart a dû faire le tri dans les déclarations des prévénus... - Belga

Le temps judiciaire a fait suite au temps de l’émotion. Les émeutiers qui enflammèrent le centre de Bruxelles le 11 novembre après la qualification du Maroc pour le Mondial de football, ont été condamnés vendredi à des peines de travail de 220 heures, un seul d’entre eux (impliqué dans les événements survenus à Matonge) écopant d’un an de prison.

Trois d’entre eux sont acquittés, dont le rappeur du groupe Benlabel poursuivi pour incitation à l’émeute et menaces dans un message Facebook (lire ci-contre).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct