En Wallonie, les aides à l’emploi abusives pourront être sanctionnées

La Compagnie du Campus pratique le théâtre-action et produit des spectacles réputés. Les points APE lui permettent de vivre. © Compagnie du Campus.
La Compagnie du Campus pratique le théâtre-action et produit des spectacles réputés. Les points APE lui permettent de vivre. © Compagnie du Campus.

En Wallonie, le projet de réforme des aides à la promotion de l’emploi (APE) n’en finit pas de faire des vagues. Pierre-Yves Jeholet (MR), le ministre de l’Emploi, persiste pourtant : « La bonne utilisation de l’argent public est un principe de bonne gouvernance qui m’est très cher. » Qu’il s’agisse de la réforme ou de la fin de l’amnistie pour les sommes indûment versées, l’opposition se déchaîne. Le PS appelle à « la mobilisation générale contre un projet qui plonge 60.000 travailleurs et 4.000 employeurs dans l’incertitude la plus profonde. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct