Comment Natalie Portman a déclenché une tempête de protestations en Israël

Natalie Portman a touché un nerf sensible en Israël.
Natalie Portman a touché un nerf sensible en Israël. - Reuters.

Natalie Portman savait-elle qu’elle déclencherait une véritable tempête en Israël ? Et qu’elle serait d’un coup portée aux nues par les partisans du boycott d’Israël (le mouvement « BDS ») ? Peut-être pas. L’actrice israélo-américaine née à Jérusalem il y a 36 ans a en tout cas osé choquer une grande majorité des Israéliens en annonçant la semaine dernière qu’elle refusait de recevoir en juin le prix Genesis (surnommé « le Nobel israélien ») car « les récents événements en Israël m’ont été extrêmement pénibles et je ne me sens pas à l’aise de participer à un événement public en Israël ». L’allusion aux morts palestiniens à la frontière de Gaza était évidente – quarante tués par balles en un mois, dont un adolescent de 15 ans ce 21 avril, quand sa déclaration fut rendue publique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct