Le Banquet Céleste Frescobaldi, « Affetti amorosi »

Edition numérique des abonnés

Pour beaucoup, Girolamo Frescobaldi est d’abord l’austère organiste de la basilique St-Pierre à Rome. Garcia Alarcon nous avait déjà fait découvrir un savoureux « Regno d’amore » chez Ricercar. Voici aujourd’hui que le Banquet Céleste de Damien Guillon nous propose des « Affetti amorosi » d’une ingéniosité et d’une diversité qui respirent le plus pur esprit baroque.

Ces œuvres cultivent allégrement l’association des contraires dans une diversité d’approches qui fascine. Face à une vision aussi éclatée des choses, l’écoute se diversifie, une curiosité s’installe qui crée, au-delà du seul plaisir sonore, un réel appétit intellectuel, tant de science engendrant des beautés qui paraissent instinctives.

A la une
Tous

En direct

Le direct