Déchets nucléaires: une consultation publique sur le stockage

Edition numérique des abonnés

L’accord de gouvernement, c’est la Bible de tout ministre, paraît-il. Alors parfois, il est bon de s’y replonger. En page 100 de l’accord fédéral de 2014, on lit ceci. « Le gouvernement prendra les mesures politiques nationales en matière de gestion des déchets nucléaires. La commune (les communes) qui sera (seront) choisie(s) après un processus participatif étendu (pour y stocker les déchets, NDLR), obtiendra (obtiendront) des compensations. »

Charles Michel et les négociateurs de 2014 avaient donc l’intention de déterminer les communes qui hériteraient pour les milliers d’années à venir des déchets radioactifs, majoritairement produits par les centrales de Doel et Tihange.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct