55 morts à Gaza: Netanyahu justifie l’usage de la force par la défense des frontières

©Reporters/DPA
©Reporters/DPA

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a défendu lundi l’usage de la force dans la bande de Gaza par le droit de son pays à protéger ses frontières contre l’organisation « terroriste » Hamas, après la mort de 55 Palestiniens sous les tirs israéliens.

«  Tout pays a l’obligation de défendre son territoire  », a dit M. Netanyahu sur Twitter. «  L’organisation terroriste du Hamas proclame son intention de détruire Israël, et envoie à cette fin des milliers de personnes pour forcer la frontière  », a-t-il dit, assurant qu’Israël continuerait à agir «  avec détermination  » pour l’en empêcher.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct