Ça plane pour la production de cannabis en planque

La police découvre régulièrement des maisons utilisées comme plantations de cannabis, comme celle-ci le mois dernier en province de Liège.
La police découvre régulièrement des maisons utilisées comme plantations de cannabis, comme celle-ci le mois dernier en province de Liège. - Le Soir

Jette : 1.307 plants de cannabis rue Léopold Ier » (La DH, 18/04), « Une centaine de plants de cannabis découverte à Viesvilles » (La Nouvelle Gazette, 23/04), « La police tombe par hasard sur 247 plants de cannabis à Ans » (RTL, 5/05)… Depuis le début de l’année, les articles de presse relatant la découverte de plantations de cannabis se multiplient. Est-ce le fruit d’une réelle tendance à la hausse ou une vue de l’esprit ?

Lundi, 1.500 plants étaient débusqués par la police liégeoise, à l’étage d’un restaurant en plein centre-ville de la cité ardente. Mardi, c’était 540 chez un trentenaire liégeois et 800 plants à Wisbecq (Brabant wallon) qui ont été mis au jour. Les trafiquants auraient-ils la main verte ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • Le cannabis pose problème au développement de certaines facultés des ados (notamment les facultés inhibitrice, utiles pour la concentration). En dehors de cela, les effets sont plutôt bénéfiques. La légalisation permettrait peut-être de réguler le problème de la consommation des djeunes, mais rien n'est moins sûr. La facilité d'en trouver sur le marché noir rend tout contrôle difficile. Une légalisation avec prévention?

  • Et ces plantations vous demolissent totalement une maison...

A la une
Tous

En direct

Le direct