Bureaux

L’immobilier de bureaux surfe sur la vague des espaces partagés

En 2017, sur 410.000 m
2
, dont 32.000 m
2
 furent destinés à des espaces partagés (8
%).
En 2017, sur 410.000 m 2 , dont 32.000 m 2 furent destinés à des espaces partagés (8 %). - D.R

S’il est un domaine de l’immobilier qui est en pleine expansion, c’est bien celui des bureaux partagés, appelé co-working par les Anglo-Saxons. Le concept de base est simple comme bonjour : les employés ne possèdent plus leur propre bureau mais ils le partagent avec d’autres. Ces mêmes employés sont encouragés à ne pas s’asseoir chaque jour au même endroit, ni à côté des mêmes collègues, histoire de favoriser et de renforcer les liens et les échanges internes entre les différents services de l’entreprise. Le soir, on peut/doit même remballer (toutes) ses affaires dans un bac en plastique que l’on range dans un casier pour laisser le bureau prêt à l’emploi pour le lendemain…

Mais parce qu’il faudra toujours des lieux où toutes les oreilles ne sont pas les bienvenues, dans le cas de prises de décisions importantes ou de certains coups de fil par exemple, des espaces privatifs viennent s’ajouter aux espaces communs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct