Pourquoi ça pourrait marcher entre Meghan et Harry

Aucun algorithme n’aurait pu les faire se rencontrer. Jamais une fille jouant dans Les Experts : Miami et un garçon né dans Downton Abbey n’auraient eu la chance de bénéficier du fameux « Vous avez aimé ceci, essayez donc cela. » Culturellement, entre Meghan Markle et Henry de Galles – plus couramment appelé prince Harry –, il y a un océan, 6.000 kilomètres de vide, un gouffre.

Cependant, si on se penche sur les playlists de la Royal Family, si on furette dans ses bibliothèques, si on fouille son compte Netflix, on trouve des surprises, des rapprochements, des concessions aux cousins dégénérés de l’autre côté de l’Atlantique.

La Reine Mère, par exemple, aimait la country. Non ? Si ! Dans son énorme collection de disques qu’elle planquait au château de Mey (Caithness), on a retrouvé des albums de Wilf Carter, un chanteur de country canadien plus connu sous le nom de Montana Slim, célèbre pour ses yodles haut perchés, quelques tubes de ska (qu’elle avait découvert dans les Caraïbes dans les 60’s) et de Paul Simon. Le prince William, lui, écoute Kanye West et Linkin Park, le prince Charles, Leonard Cohen, Lady Di, outre Duran Duran et Chris de Burgh (made in UK), aimait Michael Jackson, Dire Straits et Tina Turner (made in USA). Elizabeth II n’aime que Bach. Mais elle s’est bien entendue avec Lady Gaga.

Charles et Diana n’ont jamais confirmé, mais le 29 juillet 1981, pour la chanson d'ouverture du bal de ce qu’on appelait « le mariage du siècle », le jazzman américain Lester Lanin – qui s’était déjà produit aux noces du prince Rainier et de Grace Kelly – aurait entonné le très doux « They Say It's Wonderful » d'Irving Berlin de la comédie musicale... Annie du Far West (1950).

Revenons à nos Shetlands. Est-ce que ça peut marcher, culturellement, entre Harry et Meghan ? A vous de juger, ci-dessous. On avancera juste que si Harry avait dû épouser Kate – Kate dont le groupe préféré est Abba et le morceau fétiche, « You’re the one that I want » de la B.O. de Grease  -, on n’aurait jamais misé un penny sur cette histoire.

Leur livre préféré

Elle : sur Instagram ou son site web The Tig – où elle distillait depuis 2014 ses conseils lifestyle (alimentation, voyage, beauté) –, Meghan a posté une liste des livres qui l’ont accompagnée toute sa vie. Une valise de bouquins de mode et de développement personnel parmis lesquels Le manifeste de la motivation de Brendan Burchard, « une invitation aussi puissante que poétique à se réapproprier sa vie et à trouver sa propre liberté personnelle » ; Les mémoires de Grace Coddington (directrice artistique du Vogue américain) ; 100 robes mythiques de Megan Hess, où l’on retrouve la petite robe noire d’Audrey Hepburn et la robe de mariée de Lady Di ; Les quatre accords toltèques de Don Miguel Ruiz (où l’auteur « révèle la source des croyances limitatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles »), un livre que lui a offert sa mère Doria Radlan, quand elle avait 13 ans ; Le petit Prince de Saint-Exupéry ; et Le Tao de Pooh de Benjamin Hoof, où en compagnie de Winnie l’ourson, Bourriquet, Porcinet, Coco Lapin et Maître Hibou, le lecteur trouve son chemin à travers les principes du taoïsme. Vraiment.

Edition numérique des abonnés

Lui : le prince Action Man, qui a piloté des hélicoptères Apache en Afghanistan, n'a jamais caché qu’il n’était pas un intellectuel. Et quand le dessinateur Will Kevans, un ancien garde gallois, lui a offert la BD qu’il venait de publier sur la guerre des Malouines, My life in pieces : the Falklands War, Harry a avoué : « Je ne lis pas beaucoup de livres mais ça tombe bien, j'adore les bandes dessinées ». Ça se passait en novembre 2014, lors d’une visite du prince au champ du souvenir à l'abbaye de Westminster. Les choses ont peut-être évolué. Meghan lui a peut-être prêté The Inner Gym par Light Watkins, où l’on apprend que « le bonheur n'est pas un choix mais un muscle à entretenir » (oui, il était aussi dans la liste).

Leur musique préférée

Elle : sur son site The Tig (référence au Tignanello, l'un des premiers vins rouges dans la région du Chianti à n’utiliser aucun raisin blanc), l’actrice américaine a partagé en février dernier une liste de morceaux destinés à « vaincre le blues hivernal ». Parmi eux « LA Calling » de Crystal Fighters, un groupe électro pop d’Hispano-Britanniques excentriques (un pléonasme), « Dog Years » de la jeune Américaine Maggie Rogers – qui explique que sa chanson parle du jour où elle a brossé les cours pour rester au lit et manger des pizzas avec un garçon qu’elle aimait –, « Don’t run » de Mr Little Jeans (chanteur norvégien bassé à Los Angeles), « Sunshine (feat. Reggie Watts) » de Flight Facilities, duo de DJs australiens, « Dance Apocalyptic » de Janelle Monae, reine actuelle de la soul américaine, et « Let it go » de Dragonette, groupe d'electropop canadien. Pas mal, pas maaal.

Lui : pas de titres pop rock indépendants dans la playlist de Harry mais un grand moment musical dans sa vie de groupie. En 2010, lors d’une soirée caritative au Palais de Buckingham, le prince a rencontré les membres de Magnetic Man, un groupe formé par les artistes dubstep Benga, Skream et Artwork dont il est archi-fan. De la musique électronique réalisée sur trois ordinateurs, un qui joue les boucles de batterie, l'autre les basses, et le troisième qui lance les samples et les mélodies. La légende raconte que les trois artistes se sont rencontrés à la fin des années 1990 au magasin Big Apple Records à Croydon, en Angleterre. La ville de Kate Moss.

Leur film préféré

Elle : Danse ta vie (Center Stage), de Nicholas Hytner (2000, USA). Un bon gros remake pour ados de l’indécrottable Flashdance, où « des jeunes de tous horizons partagent un même rêve : devenir membre de l'un des ballets les plus prestigieux du monde. Pour avoir une chance de réussir, ils vont devoir tout donner, aller au bout d'eux-mêmes sans aucune certitude en retour ». Depuis 2013, Meghan bossait avec l’une des actrices et danseuses classiques de Center Stage, Amanda Schull, dans la série Suits : Avocats sur mesure qui l’a fait connaître.

Lui : Zulu, de Cyril R. Endfield, avec Michael Caine (1964, UK). Ce film britannique qui retrace un épisode de la guerre anglo-zouloue (1879) est l’un des préférés du prince Harry. On y raconte comment les soldats britanniques repoussèrent les assauts de 4.000 guerriers Zoulous puis, croyant la bataille perdue, ils reçurent un hommage de leurs ennemis saluant leur courage et leur ténacité. Harry, qui a quitté l'armée en 2015 après 10 ans de service, regarde ce film à chaque Noël et a assisté à la soirée de gala qui en célébrait le 50e anniversaire, à Londres en juin 2014.

Leur série préférée

Elle : Meghan Markle est apparue dans 17 séries américaines depuis 2002, depuis Hôpital Central, jusqu’à Castle en passant par Les Experts (Manhattan et Miami), Beverly Hills 90210 Nouvelle génération, Le retour de K2000, Fringe, Suits et FBI : Portés disparus... Mais, nous raconte la journaliste Katie Nicholl dans sa biographie Harry : Life, Loss and Love (Harry : la vie, la perte et l’amour) parue en mars dernier, une autre série a depuis peu les honneurs de la jeune actrice : « Cuisinière accomplie, Meghan adore préparer des dîners originaux pour Harry. Ils restent alors chez eux, dégustent ces délicieux repas faits maison en regardant des films et des séries comme The Crown  ». La favorite de belle-maman.

Lui : En 2015, une rumeur avançait qu’il y aurait une apparition d’Harry dans Game of Thrones. On attend toujours. Lui aussi, scotché devant la série fantastico-médiévale gore de HBO qu’il regarde généralement (nous révèle le magazine people britannique Hello !) avec... la princesse Kate.

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+

Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

1€ pour 1 mois
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose d'un compte
Je me connecte
1€ Accès au Soir+
pendant 24h
Je me l'offre
Je suis abonné et
je souhaite bénéficier du Soir+
Je m'inscris

Commentaires

A la une
Tous

En direct

Le direct