Harry et Meghan, ou le pouvoir de l’amour

Edition numérique des abonnés

Depuis Windsor,

Même les plus Britanniques les plus indifférents à la famille royale ont été émus par la cérémonie au cours de laquelle le prince Harry et Meghan Markle ont uni leur destin. Parce que c’était lui, l’ex-prince rebelle, parce que c’était elle, une ex-actrice métisse engagée, l’office religieux célébré à la mi-journée dans la chapelle Saint George du château de Windsor avait un cachet inédit dans l’histoire de la famille royale britannique – joyeux, multiculturel et moderne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct