Plus de muselière pour le magazine «Médor»

Edition numérique des abonnés

La juge a donné raison mardi au magazine trimestriel d’investigation Médor, contre lequel la société pharmaceutique Mithra avait entamé une procédure contradictoire en référé auprès du tribunal de première instance de Namur. La présidente a longuement motivé son jugement.

L’objet du litige était l’article du journaliste David Leloup intitulé «Le risque financier que Mithra n’a pas déclaré à la FSMA». Un article que le journaliste assumait totalement. Pour Mithra, cet article portait «des accusations extrêmement graves et inexactes».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct