La marche de la honte de Harvey Weinstein

Harvey Weinstein était défendu par le même avocat que Dominique Strauss-Kahn, Benjamin Brafman.
Harvey Weinstein était défendu par le même avocat que Dominique Strauss-Kahn, Benjamin Brafman. - Reuters

Depuis New York

Mal rasé, le teint blafard, Harvey Weinstein émerge d’un 4x4 aux vitres fumées, ignorant les questions des journalistes venus témoigner de sa disgrâce. Le producteur hollywoodien s’avance vers l’entrée du Precinct 1 (commissariat) de Tribeca, dans le sud de Manhattan, le pas mal assuré, plusieurs livres sous le bras, dont une biographie d’Elia Kazan, escorté de deux officiers de police du NYPD. Encore libre à cette heure matinale, mais plus pour longtemps. Venu se livrer spontanément aux autorités, Weinstein sait que son sort est scellé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct