L’homme qui valait 35 milliards Hilarant

Edition numérique des abonnés

Le pitch ? Richard Moors (fantastique Baptiste Isaia), artiste au chômage, rêve de devenir prof à l’« Aca » (l’Académie des Beaux-Arts de Liège). Mais l’accès au poste requiert d’être l’auteur d’une œuvre majeure, révolutionnaire, inédite, incroyable… Le faux débonnaire se met donc à réfléchir, avec l’aide de son amie Marion (Sandrine Bergot). Et c’est la télé qui lui fournit l’inspiration.

Les images de Lakshmi Mittal, patron du plus grand groupe sidérurgique au monde, le convainquent que l’art ne peut être hors de la société. Et que pour marquer son époque, il doit s’inscrire dans les priorités des gens. Son ami Patrick (Renaud Riga), métallo, vient de perdre son boulot, à cause de ce même Lakshmi Mittal.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct