Centres de migrants en Tunisie? «C’est non, au plus haut niveau» dit l’ambassadeur tunisien auprès de l’UE

Edition numérique des abonnés

Il est beaucoup question de Tunisie entre dirigeants européens ces derniers temps. Ceux-ci discutent très sérieusement de l’organisation de centres de tri de migrants, voire seulement de « plateformes régionales de débarquement » de migrants sauvés en mer Méditerranée, dont l’un, possiblement important, serait localisé en Tunisie.

Qu’en pense la principale concernée ? Nous avons interrogé l’ambassadeur de ce pays auprès de l’UE, M. Tahar Chérif. « La question a été posée au chef de notre gouvernement il y a quelques mois déjà lors d’une visite en Allemagne, elle a été posée aussi par l’Italie, et la réponse est claire : c’est non ! Nous n’avons ni les capacités ni les moyens d’organiser ces centres de rétention. Nous souffrons déjà beaucoup de ce qui se passe en Libye, qui a d’ailleurs été l’effet d’une action européenne. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct