L’anglais est-il l’avenir de la Belgique?

Pour Philippe Van Parijs le bilinguisme français-néerlandais est en recul, tandis que l’Anglais occupe une place incontournable.
Pour Philippe Van Parijs le bilinguisme français-néerlandais est en recul, tandis que l’Anglais occupe une place incontournable. - Hatim Kaghat

J

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct