Sommet européen: l’Italie bloque l’adoption de conclusions communes

Edition numérique des abonnés

L’Italie a bloqué jeudi soir les conclusions des dirigeants européens sur les questions commerciales et de défense. Le Premier ministre italien Giuseppe Conte n’entend pas les approuver avant que celles relatives à la migration, qui doivent être discutées durant le dîner du sommet, ne soient connues.

En arrivant au sommet, M. Conte avait menacé de bloquer l’adoption d’un texte commun du Conseil européen s’il n’obtenait pas plus de solidarité des pays de l’UE dans le domaine migratoire.

Durant la première partie du sommet, les chefs d’État et de gouvernement ont travaillé à leurs conclusions relatives à la défense, la croissance et l’innovation, mais aussi la politique commerciale. Giuseppe Conte a toutefois réservé sa position sur ces conclusions qui n’ont dès lors pas pu être approuvées.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct