«tout à fait jean-michel»

Jean-Michel Larqué: «Les meilleurs footballeurs étaient dans le camp des vaincus»

Edition numérique des abonnés

1. À quel degré situez-vous la frustration qui doit aujourd’hui être celle de la Belgique ?

Je peux vous parler de sa déception, mais en aucun cas de frustration. Pour moi, ce match s’est joué sur un coup de dés comme nous en avions parlé ensemble la veille. Qu’Umtiti batte à la fois Alderweireld et Fellaini dans le jeu aérien était a priori peu probable. Et c’est pourtant ce qu’il est advenu face à une très belle équipe de Belgique qui a imposé son rythme à la France pendant une mi-temps. Ce ne sont pas les Bleus qui ont reculé pour défendre très bas, ce sont les Diables qui sont allés jouer dans leur camp. Les plus efficaces l’ont emporté mais les plus beaux footballeurs étaient dans le camp des vaincus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct