Quentin Dupieux, ce drôle d’Oizo

Edition numérique des abonnés

U n vieux barbu branché, un peu grincheux, dit de lui Benoît Poelvoorde en se marrant. Mais c’est ça qui lui permet d’être très drôle. Il a son monde à lui. »

Difficile en effet de résumer en une seule phrase le personnage complexe et multiple qu’est Quentin Dupieux. Réalisateur à l’univers inclassable, dont les films sont de vrais ovnis, il sort ce mercredi Au poste !, son sixième long-métrage, avec Benoît Poelvoorde et Grégoire Ludig. Ce jour-là, il se produira aussi à Dour, sous son autre casquette : celle de Mr. Oizo, DJ emblématique de la French Touch.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct