Destination Portugal, nouveau paradis immobilier

A 15 minutes à pied des plages de Praia da Luz et de Burgau, des Britanniques vendent la villa Carolina à 1,8 million d’euros. © D.R.
A 15 minutes à pied des plages de Praia da Luz et de Burgau, des Britanniques vendent la villa Carolina à 1,8 million d’euros. © D.R.

Le Portugal ne connaît plus la crise. Si l’on en croit les investissements réalisés ces dernières années, c’est une évidence. Après des années de vaches (très) maigres, Lisbonne est devenu un paradis pour l’investisseur étranger, surtout pour les pensionnés européens qui y trouvent des conditions de retraite particulièrement avantageuses. Une taxation des revenus à… 0 % pendant dix ans (pour autant qu’on vive dans le pays 183 jours par an et ce qu’on soit propriétaire ou locataire) est un argument qui a de quoi convaincre beaucoup de personnes qui veulent se la couler douce au soleil.

Parmi les grands investisseurs étrangers, on trouve majoritairement les Anglais, les Suédois et les Français, ces derniers constituant le contingent le plus important. La taxation sur les revenus, élevée dans ces contrées, n’est pas étrangère à cette transhumance vers le sud.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct