Koen Naert, champion d’Europe de marathon: «Parfois, c’est le plus malin qui gagne!»

Koen Naert a concrétisé son rêve
: franchir la ligne de l’Euro avec le drapeau belge.
Koen Naert a concrétisé son rêve : franchir la ligne de l’Euro avec le drapeau belge. - Philippe Crochet/Photo news.

Quand Koen Naert a aperçu les contours de l’église du Souvenir, site iconique de Berlin au pied de laquelle se jugeait l’arrivée du marathon de l’Euro, il a commencé à vraiment songer au titre. Après être resté constamment aux avant-postes, il était parti tout seul depuis le 32e kilomètre sous un soleil de plomb après avoir lâché ses deux derniers compagnons, le Suisse Tadesse Abraham et l’Italien Yassine Rachik, sans trop savoir s’il allait tenir « même si je savais que j’étais en forme ». « Mais franchement, je n’avais jamais été aussi nerveux avant une course et c’était visiblement un bon signe, ajoute-t-il. Je n’y ai vraiment cru qu’en franchissant la ligne. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct