Pourquoi le réseau électrique belge est le plus cher du marché

Les gestionnaires de réseau sont une sérieuse source de financement pour les communes, qui en sont actionnaires.
Les gestionnaires de réseau sont une sérieuse source de financement pour les communes, qui en sont actionnaires. - Belpress

L’électricité belge est l’une des plus chères d’Europe. Le constat n’est pas neuf. Eurostat (la direction européenne chargée des statistiques) publie une piqûre de rappel chaque année. Les conclusions sont souvent identiques : si nos tarifs sont élevés, ce n’est pas à cause du coût de la particule électrique. Ce qui rend notre facture plus salée, ce sont les frais de réseau, et la multitude de taxes et de prélèvements fixés par l’Etat.

Une nouvelle étude comparative menée par la société PwC, pour le compte de la Creg (le régulateur fédéral de l’énergie), permet de jeter un nouveau regard sur ces comparaisons européennes. En particulier sur les frais de réseau.

Quand on interpelle un gestionnaire de réseau sur la hauteur de son tarif, le premier argument qu’il dégaine est que les ministres de l’Energie successifs ont dissimulé de nombreuses taxes dans ce tarif (c’est plus discret).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct