Faut-il rendre invariable l’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir?

Edition numérique des abonnés

Au départ, on trouve deux profs belges qui refusent de jouer les curés de la langue. Prenant congé de l’école pour partir en croisade contre un dogme aux effets plus politiques que syntaxiques, Jérôme Piron et Arnaud Hoedt écrivent un spectacle : La convivialité. Il retrace l’histoire des absurdités de la langue française, rappelle que certaines règles découlent d’anciennes fautes d’inattention et questionne le réflexe de sacralisation qui étouffe tout débat. Résultat ? La pièce est sacrée par les Prix de la Critique et sillonne la Belgique mais aussi la Francophonie, de la France au Québec, en passant par La Réunion et la Suisse. Adapté en livre (La faute de l’orthographe, Ed.Textuel), le spectacle sera diffusé sur la Trois ce lundi soir, accompagné de débats en télé et radio.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct