Le lobby féroce des Gafa contre le droit d’auteur

Les opposants disposent de moyens d’expression considérables tel ce camion-affiche qui sillonne le quartier européen.
Les opposants disposent de moyens d’expression considérables tel ce camion-affiche qui sillonne le quartier européen. - d.r.

Pour ou contre la directive « droit d’auteur » ? Un brin rugueuse, la question n’est pas de nature à bousculer le quotidien de l’Européen lambda. Et pourtant, de mémoire d’eurodéputé, jamais un texte n’avait autant déchaîné les passions. Au point de provoquer un choc frontal entre deux conceptions diamétralement opposées du futur numérique du Vieux continent. Discutée depuis deux ans, l’idée semblait pourtant séduisante. « L’objectif de ce projet de directive », soutenait Maryia Gabriel, la Commissaire européenne à l’origine de l’initiative, consiste à « rééquilibrer un rapport de force entre auteurs et grandes plates-formes en ligne qui, trop longtemps, a été l’avantage des seconds ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct