Oslo 25 ans plus tard: les illusions perdues

«
La
» photo historique
: Clinton rayonne entre un Rabin un peu hésitant et un Arafat ravi.
« La » photo historique : Clinton rayonne entre un Rabin un peu hésitant et un Arafat ravi. - Gary Hershorn/RTR.

La scène paraît surréaliste voire incroyable : Yitzhak Rabin et Yasser Arafat qui se serrent la main devant un Bill Clinton tout sourire dont les bras bénissent l’instant dans un ample geste d’empathie. Nous sommes le 13 septembre 1993 dans les jardins ensoleillés de la Maison-Blanche à Washington. L’Israélien et le Palestinien viennent de sanctifier un moment de l’Histoire, qui leur vaudra, l’année suivante, le prix Nobel de la paix. Trois jours plus tôt, le Premier ministre israélien et le chef de l’OLP se sont envoyé des lettres de reconnaissance mutuelle. Une révolution pour les deux camps, dans un conflit vieux d’un demi-siècle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct