Les voies fluviales attisent la bataille des déchets en Wallonie

A Roux en bordure du canal, entre autres, des habitants s’opposent à l’arrivée d’activités de tri-recyclage de déchets à proximité de leurs maisons.
A Roux en bordure du canal, entre autres, des habitants s’opposent à l’arrivée d’activités de tri-recyclage de déchets à proximité de leurs maisons. - AVPRESS.

De Charleroi à la Basse-Sambre namuroise, la voie d’eau est le théâtre d’affrontements permanents : à Roux en bordure du canal, à Aiseau-Presles ou à Auvelais autour de la Sambre, des habitants s’opposent à l’arrivée d’activités de tri-recyclage de déchets à proximité de leurs maisons. « C’est par le plus pur des hasards que nous avons appris que deux demandes de permis uniques avaient été déposées pour des projets de l’autre côté du canal, à moins de cent mètres de chez nous, confie Gérard Crebeyckx, qui vit dans le quartier de la Bassée à Roux.  L’affichage n’avait été organisé que dans le périmètre immédiat, en zone industrielle. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct