Marie d’Awans: «Des théâtres agissent pour les migrants mais craignent leur CA»

Marie-Aurore d'Awans est actrice, artiste engagée auprès des migrants.
Marie-Aurore d'Awans est actrice, artiste engagée auprès des migrants. - Bruno Dalimonte/ Le Soir.

Il y a près d’un an, Marie-Aurore d’Awans secouait le petit monde du théâtre belge en le confrontant à ses responsabilités. La comédienne, qui venait de créer avec Itsik Elbaz l’association « Deux euros cinquante » qui fournit des repas aux migrants, profitait de la remise du prix du meilleur espoir féminin du Prix de la critique pour prononcer un discours choc sur la situation au parc Maximilien. « L’idée était à l’origine de mettre en avant Deux euros cinquante mais au final j’ai plus parlé de ce qu’on avait découvert en créant l’association : qu’il y avait un mouvement citoyen incroyable à l’œuvre. Quand j’y repense, le texte était une sorte d’ode aux bénévoles, avec le sous-texte “Et que fait le milieu culturel ?”  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct