Il y a dix ans, Lehman Brothers déclenchait la crise financière

Désormais sans emploi, des employés de Lehman quittent le siège new-yorkais de la banque d’affaires, après la faillite.
Désormais sans emploi, des employés de Lehman quittent le siège new-yorkais de la banque d’affaires, après la faillite. - reuters.

La crise couvait depuis un peu plus d’un an. Mais, en ce dimanche 14 septembre 2008, alors que les autorités américaines étaient au chevet des banques d’affaires Merrill Lynch et Lehman Brothers, le monde ne se doutait pas que la tempête était sur le point de se lever. Qui, en effet, aurait cru que l’Oncle Sam laisserait tomber l’une des grandes enseignes de Wall Street ?

L’erreur – car c’en était une – déchaîna les éléments, qui ont manqué faire chavirer le système bancaire et financier des deux côtés de l’Atlantique. « La pire crise financière de l’histoire mondiale, Grande dépression comprise », dira plus tard Ben Bernanke, qui présidait alors la Réserve fédérale, la banque centrale des États-Unis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct