Anderlecht: une créativité qui fait défaut

Edition numérique des abonnés

Hein Vanhaezebrouk a beau répéter qu’« Anderlecht a sans aucun doute livré la meilleure prestation de sa saison », regretter que « les deux équipes n’aient pu empocher les trois points parce que ce match méritait deux vainqueurs » puis s’offusquer qu’un collègue ait l’outrecuidance de lui demander s’il flotte déjà comme un petit air de crise après le 1 sur 9 que vient de réussir son équipe, la situation du Sporting n’est pas idéale. Pas catastrophique, bien sûr, mais à tout le moins inquiétante.

Avant d’entamer jeudi sa campagne européenne par un périple à Trnava puis d’accueillir le Standard, Anderlecht devra rapidement se recentrer sur ses fondamentaux. Et en particulier sur les manquements parfois criants affichés face à une formation genkoise il est vrai impressionnante techniquement « mais qui a aussi démontré qu’elle affichait une belle solidarité et une mentalité de vainqueur », comme le soulignait Philippe Clément.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct