Un travailleur belge sur sept sous le seuil de la pauvreté

© Reporters
© Reporters

Pas de travail, pas d’existence sociale… Pour sept Belges francophones sur dix, cette assertion résonne comme une évidence. A contrario, le travail est-il nécessairement synonyme de vie sociale harmonieuse ? Pas sûr… Quand on sait que pour quatre travailleurs sur dix les revenus professionnels ne suffisent pas ou suffisent à peine à boucler le budget, on peut en douter sérieusement. C’est en tout cas ce qui ressort du Thermomètre Solidaris, neuvième du nom, publié en exclusivité par RTL-Info et Le Soir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
  • A force de faire des prélèvements indécents sur les salaires pour financier les allocataires sociaux au nom de la solidarité, les travailleurs se retrouvent dans la même situation que les allocataires ; avec la différence qu'ils travaillent.

A la une
Tous

En direct

Le direct