Stéphan Sonneville: «Bruxelles est un beau challenge»

Edition numérique des abonnés

E n tant que promoteur, nous avons notre vision de la ville et nous pensons la construire. Nous ne sommes pas juste un acteur économique et, depuis quinze ans, nous tentons de penser l’avenir de Bruxelles. Cela nous intéressait de prendre le pouls de la capitale via ses habitants. » Depuis le 33e étage de la tour Up-Site le long du canal, Stéphan Sonneville, directeur d’Atenor, affiche clairement son point de vue pour la ville de demain, critiquant la lenteur administrative de la capitale mais saluant les prises de décisions tranchées comme la mise en piétonnier des boulevards du centre. S’il travaille par projets, il souhaite aussi connaître les envies des Bruxellois, afin de répondre à leurs besoins.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct