Maxime Prévot: «A cause de Publifin, tous les politiques sont salis»

Maxime Prévot dénonce le comportement de quelques-uns qui déteint sur l’ensemble de la classe politique. © René Breny.
Maxime Prévot dénonce le comportement de quelques-uns qui déteint sur l’ensemble de la classe politique. © René Breny. - René Breny.

Même légales, les rémunérations pratiquées par Publifin ont heurté l’opinion, mais aussi la classe politique. Si « tout travail mérite salaire », les montants versés étaient sans commune mesure avec la nature (un simple avis) et l’importance des réunions auxquelles une vingtaine de mandataires étaient convoqués, ou pas. Maxime Prévot (CDH), le vice-président du gouvernement wallon, tire les leçons de cet épisode et s’inquiète de son impact sur l’opinion.

Comment avez-vous vécu l’affaire Publifin, cette semaine ?

Très mal !

Aviez-vous des soupçons ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct