Congo: initié par un Belge, Amani est bien plus qu’un festival de musique

Amani est l’un des plus grands festivals d’Afrique centrale avec 36.000 personnes et sans doute le plus grand festival de la «
réconciliation
» au monde. © Mugabo-Baritegera.
Amani est l’un des plus grands festivals d’Afrique centrale avec 36.000 personnes et sans doute le plus grand festival de la « réconciliation » au monde. © Mugabo-Baritegera. - Mugabo-baritegera

O ui, on m’a traité de fou. Mais il faut parfois l’être un peu pour faire avancer les choses. » Amoureux du Congo, et en particulier de Goma, Eric de Lamotte a relevé le pari de ramener un peu de sérénité et de positif dans cette superbe région des Grands Lacs, ravagée par les conflits ethniques. Et de recréer de l’activité économique dans une région gâtée par la nature mais qui vit sous la perfusion des ONG.

Cet homme de chiffres, qui sait donc relativiser, se considère avant tout comme un catalyseur de projets au Congo plutôt que comme un entrepreneur. Peu importe les qualificatifs, la dynamique entrepreneuriale initiée par cet ancien banquier influent au Congo est remarquable. « Je ne fais qu’allumer un feu. Ensuite, il faut que d’autres apportent des bûches », nous dit Eric de Lamotte.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct