Angelo Bison: «On m’a obligé à faire une formation de gardien de parking»

Edition numérique des abonnés

Que faites-vous en ce moment ?

On joue «  L’avenir dure longtemps » au Poème 2. C’est le spectacle pour lequel j’ai obtenu le prix de la critique. C’est un spectacle qui est important pour moi. On l’a créé à la même période l’année dernière. Il s’est fait à compte d’auteur. Heureusement, le Théâtre du Sygne a réussi à me payer au cachet. On était payé par représentation, pas pendant les répétitions. On a répété à compte d’auteur et on l’a présenté. On compte le poursuivre dans le futur.

Quelle est votre situation professionnelle ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct