Secret professionnel: les psychologues sont inquiets

Au parlement, les travailleurs sociaux ont manifesté leur inquiétude devant l’évolution de la législation sur le secret professionnel. Les psychologues ne sont pas moins inquiets.
Au parlement, les travailleurs sociaux ont manifesté leur inquiétude devant l’évolution de la législation sur le secret professionnel. Les psychologues ne sont pas moins inquiets. - Photo News.

La proposition de loi visant à contraindre toutes les institutions de sécurité sociale (y compris les assistants sociaux) à dénoncer les personnes suspectes d’infraction terroriste continue à susciter l’opposition. Après l’attaque frontale du recteur de l’ULB, Yvon Englert, qui y voit un « danger pour la démocratie » et le risque que ce détricotage du secret professionnel s’étende plus tard aux médecins et aux journalistes, c’est au tour des psychologues de se manifester. Selon certains d’entre eux, la nouvelle version de leur code de déontologie contient un risque similaire et contrevient à la loi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct