Le parcours du combattant des jeunes stagiaires de l’Union européenne

Confrontés à une extrême concurrence et convaincus qu’une expérience à Bruxelles sera le tremplin de leur carrière, les diplômés seraient de plus en plus nombreux à accepter des stages non rémunérés.
Confrontés à une extrême concurrence et convaincus qu’une expérience à Bruxelles sera le tremplin de leur carrière, les diplômés seraient de plus en plus nombreux à accepter des stages non rémunérés. - Sylvain Piraux

Ce mercredi 1er mars, plusieurs députés européens signeront le « Manifeste pour des stages équitables », résultat de plusieurs années d’actions et de recherches menées par l’Intergroupe Jeunesse du Parlement européen pour interdire la pratique « d’exploitation et d’exclusion » des stages non rémunérés au sein des institutions européennes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct