Charleroi se lance à la conquête de l’Europe

©Belga
©Belga

Comme de coutume, Fabien Debecq ne faisait pas dans l’exubérance hier à Daknam. Il n’était pas non plus question pour le président du Sporting d’essayer de tirer la couverture à lui. Alors que la fête carolo débutait sur le terrain dès le coup de sifflet final, il s’est d’ailleurs contenté de faire une apparition discrète dans le vestiaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct