Le contrôle de la RTBF en débat

La RTBF pourra basculer d’ici 2022 une partie de son offre linéaire dans le monde non-linéaire. © D.R.
La RTBF pourra basculer d’ici 2022 une partie de son offre linéaire dans le monde non-linéaire. © D.R. - D.R.

L’agitation autour du dossier TF1 est à peine retombée qu’un nouveau chapitre s’ouvre pour la RTBF. Ce mercredi, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles devrait adopter la note d’intention du ministre des Médias, Jean-Claude Marcourt, concernant le futur contrat de gestion de la RTBF (2018 – 2022). C’est le point de départ officiel du processus de rédaction de ce document qui va fixer les missions de service public de la RTBF et les moyens financiers mis à sa disposition pour mener à bien celles-ci.

Sur base des éléments de la note, le Parlement procédera à partir du 25 avril à une série de consultations publiques de différents acteurs du monde des médias, de la culture, de l’enseignement… Cela aboutira à la formulation de recommandations qui devront être prises en compte lorsque, au second semestre, la RTBF et le cabinet du ministre Marcourt entameront la négociation du contrat de gestion.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert
A la une
Tous

En direct

Le direct